Enseignant Activités Equestres (EAE)

Back to top

 

Le CQP EAE est réinscrit au RNCP pour 5 ans. Pour les livrets ouverts à partir du 22 décembre 2022, la certification se fera en 3 blocs de compétences (BC).

 

A destination des organismes de formation et des CPRE-EE uniquement : 

Des visio-conférences d'1h30 maximum seront organisées durant les semaines à venir pour vous présenter le nouveau format du CQP EAE ainsi que ses certifications. Cette présentation sera suivie d'un temps d'échange. Les inscriptions sont ouvertes dès maintenant et seront closes 8 jours avant la date de la visio-conférence. Les dates et horaires de ces visio-conférences sont les suivants : 

  • Le lundi 06 février 2023 à 14h30

  • Le mardi 14 février 2023 à 11h00

  • Le jeudi 23 février 2023 à 11h00

  • Le vendredi 03 mars 2023 à 09h30

 

Attention : Certains documents peuvent être modifiés occasionnellement afin de les tenir à jour. Avant d'utiliser un document, et notamment les grilles d'évaluation, nous vous prions de bien vouloir vérifier que vous possédez la bonne version, avec la date d'application la plus récente. Actuellement, la dernière version des documents date du 01/02/2023.

 

Rappel :

Pour les livrets CQP EAE ouverts sous le format UC (avant le 22/12/2022), lors des évaluations vous devrez utiliser les grilles d'évaluation spécifiques au CQP EAE en UC (les anciennes grilles).

Pour les livrets CQP EAE ouverts sous le format BC (après le 22/12/2022), lors des évaluations vous devrez utiliser les grilles d'évaluation spécifiques au CQP EAE en BC (les nouvelles grilles).

 

 

Le Certificat de Qualification Professionnelle Enseignant Animateur d’Équitation – CQP EAE – a été reconnu par les arrêtés du 3 décembre 2010 pris par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle et du 17 février 2011 par le Ministère des Sports.

Le CQP EAE correspond à l’emploi d’enseignant animateur, coefficient 130. Il permet de travailler en autonomie que ce soit en tant que salarié ou entrepreneur.

Ce certificat permet de :

 

  • Enseigner en autonomie de la base au perfectionnement les pratiques équestres auprès de tout public, en garantissant la sécurité des pratiquants, des équidés, des tiers et de l’environnement.
  • Préparer et encadrer les cavaliers lors des compétitions équestres.
  • Accompagner ses cavaliers sur des itinéraires de promenade connus et préalablement reconnus.
  • Faire progresser chaque pratiquant dans le but de le rendre plus autonome, confiant et responsable dans l’utilisation des équidés.
  • Assurer le soin quotidien aux équidés, dont il sait apprécier l'état de santé.
  • Assurer le travail d’instruction des équidés pour les maintenir au niveau de dressage voulu ou les faire progresser.
  • Participer aux décisions techniques, comme l’achat des équidés d’instruction.
  • Réaliser une utilisation optimale des moyens mis à sa disposition, notamment la qualité de l’accueil et la satisfaction de la clientèle.
  • Diagnostiquer l’état des matériels pour réaliser la mise en sécurité des lieux de pratique.
  • Participer au développement et à l’enrichissement des activités de la structure où il travaille
  • Rendre compte de ses observations à son employeur.

 

Le CQP EAE permet de demander le certificat de compétence pour conduire ou convoyer des véhicules routiers transportant des animaux domestiques de l'espèce équine. Pour cela il vous suffit de vous rendre sur la page : Demander un certificat de compétence des conducteurs et des convoyeurs  et de remplir le document Cerfa. Vous devez ensuite joindre la copie de votre diplôme ainsi que l'arrêté du 12/12/2017 (que vous trouverez en bas de cette page dans les documents à télécharger).

 

Entrer en formation CQP EAE

Le candidat doit :

  • Avoir 18 ans révolus

       Attention : La carte professionnelle permettant d’exercer ne pourra être délivrée avant les 18 ans révolus.

       Vous trouverez tous les renseignements sur les CEP sur la page dédiée de ce site.

  • Etre titulaire de l’attestation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1)

​Attention : Depuis Janvier 2019, le diplôme du PSC1 doit obligatoirement être fourni, la CPNE n'accepte plus le diplôme SST comme pouvant être l'équivalent du PSC1.​

  • Fournir une attestation sur l’honneur (modèle en annexe) de non-condamnation pour les délits :
    • 1° Au paragraphe 2 de la section 1 du chapitre II du titre II du livre II du code pénal ;
    • 2° Au paragraphe 2 de la section 3 du chapitre II du titre II du livre II du même code ;
    • 3° A la section 4 du chapitre II du titre II du livre II du même code ;
    • 4° A la section 1 du chapitre III du titre II du livre II du même code ;
    • 5° A la section 2 du chapitre V du titre II du livre II du même code ;
    • 6° A la section 5 du chapitre VII du titre II du livre II du même code ;
    • 7° Aux articles L. 3421-1 et L. 3421-4 du code de la santé publique ;
    • 8° Aux articles L. 232-25 à L. 232-29 du présent code ;
    • 9° A l'article 1750 du code général des impôts.

       

 

Évaluation du CQP EAE : 

Le certificat de qualification professionnelle est constitué de 3 blocs de compétences. 

Chaque bloc est évaluée séparément. L’évaluation est cratérisée par rapport aux capacités professionnelles fixées, en conséquence il n’y a pas de notes, le résultat est pour chaque bloc soit « acquis », soit « non acquis ». Il n’y a pas de compensation entre les différents blocs. Il n’y a pas d’ordre imposé dans l’obtention des différents blocs. 

Bloc 1 : Enseigner des activités équestres en animation, initiation et perfectionnement

 

Un carnet de compétences, qui permet d’évaluer les compétences mises en œuvre par le candidat en situation de travail en entreprise, dans le domaine de la préparation et l’encadrement de séances d’enseignement de l’équitation à tous niveaux, incluant la préparation du matériel et le cas échéant, l’accompagnement de promenades.

L’élaboration et la présentation d’un dossier présentant les modalités de préparation et de mise en place d’une activité d’initiation pour un groupe, dont le public sera à déterminer par le candidat et les évaluateurs (scolaires, public à besoins spécifiques, stage découverte…) Ce dossier sera remis aux évaluateurs puis présenté par le candidat au cours d’un entretien dédié.

2 mises en situation professionnelles, où le candidat prépare et encadre sous l’œil des évaluateurs :

  • Une séance d’animation pour des cavaliers jusqu’à un niveau galop 4 (tout public, sans restriction de sexe, d’âge, etc.) en milieu clos ou en milieu ouvert. Le choix du milieu évalué sera déterminé par tirage au sort.

  • Une séance d’enseignement pour des cavaliers à partir du niveau galop 5 (tout public, sans restriction de sexe, d’âge, etc.)

Un entretien d’une dizaine de minutes avec les évaluateurs, à la suite de chaque mise en situation professionnelle, au cours duquel le candidat fait le bilan de sa séance puis l’analyse, et répond aux questions des évaluateurs. Cet entretien doit les conforter dans la maîtrise des compétences d’enseignement et de pédagogie du candidat, sa connaissance des besoins fondamentaux des équidés et son attention à leur bien-être.

 

Bloc 2 : Soigner, éduquer et maintenir le niveau technique des équidés

 

Un carnet de compétences, qui permet d’évaluer les compétences mises en œuvre par le candidat en situation de travail en entreprise, dans le domaine du soin et de l’entrainement des équidés de la structure.

Une épreuve pratique d’environ 2h, de préparation d’un équidé puis de réalisation du travail monté et non monté, adapté à l’équidé présenté. Cette épreuve se découpe en 5 tests pratiques de 8 à 12 minutes chacun, qui doivent attester du niveau d’équitation du candidat, ainsi que de ses compétences dans les différents domaines du soin aux équidés et du travail d’instruction nécessaire à l’acquisition ou au maintien du niveau de dressage attendu. L’attention du candidat à la sécurité de tous et au bien-être de l’animal sera particulièrement observée.

Cette épreuve est évaluée par :

  1. Test de soins

  2. Test de travail à pied

  3. Test de dressage

  4. Test à l’obstacle

  5. Test de cross

Un entretien d’une dizaine de minutes avec les évaluateurs, à la suite de chaque test, hormis le test de soins, au cours duquel le candidat analyse plus précisément le niveau du cheval présenté ainsi que ses caractéristiques physiques et comportementales.  À l’issue, il présente ses choix et préconisations d’axes de progression de l'équidé aux évaluateurs, puis répond à leurs questions. Cet entretien doit les conforter dans la maîtrise des compétences techniques d’équitation et de dressage du candidat, sa connaissance des besoins fondamentaux des équidés et son attention à leur bien-être.

Un questionnaire proposant essentiellement des questions permettant d’attester de la bonne connaissance des besoins fondamentaux des équidés, de leur comportement, et de la manière dont ces connaissances sont concrètement mobilisées dans l’exercice du métier d’Enseignant Activités Equestres.

 

Bloc 3 : Participer au fonctionnement de la structure équestre

Un carnet de compétences, qui permet d’évaluer les compétences mises en œuvre par le candidat en situation de travail en entreprise, pour entretenir les activités du centre équestre qui le forme.

L’élaboration et la présentation d’un dossier présentant les modalités de préparation et de mise en place d’une animation de fidélisation ou de cohésion des clients et/ou du personnel du centre à déterminer par le candidat et l’évaluateur (fête du centre équestre, animation parents/enfants, déplacement au salon du cheval, etc.) Ce dossier sera remis aux évaluateurs puis présenté par le candidat au cours d’un entretien dédié.

- Une mise en situation professionnelle, où le candidat réalise sous l’œil des évaluateurs un temps d’accueil des publics ou une activité d’entretien de la structure équestre ou une activité de gestion.

Le choix du milieu évalué sera déterminé par tirage au sort.

Un entretien d’une dizaine de minutes avec les évaluateurs, à la suite mise en situation, au cours duquel le candidat fait le bilan de ses prestations avec les évaluateurs, puis répond à leurs questions. Cet entretien doit les conforter dans la maîtrise des compétences techniques et de communication du candidat, ainsi que de sa maîtrise de la réglementation en vigueur.

Un questionnaire proposant essentiellement des questions permettant d’attester de la bonne connaissance de la réglementation pour le convoyage d’équidés.

 

Les conditions d’obtention du CQP

  • L’évaluation du CQP se fait bloc par bloc.
  • Toutes les compétences d’un bloc doivent être évaluées.
  • Tous les blocs de compétences doivent être validés pour obtenir la certification.

 

A la fin de la formation, les compétences acquises ne sont pas reportables.

Le bloc doit être entièrement acquis.

Seuls exceptions, les tests des CEP qui sont valables 5 ans.

  • En cas de réussite partielle, une attestation de réussite sera remise au candidat pour les blocs acquis.

  • Chaque bloc de compétence est acquis à vie, néanmoins l’acquisition complète de la certification ne peut se faire que durant la validité de son inscription au RNCP.

 

 

Ces blocs sont détaillées dans le document "Référentiel du CQP EAE - Détalil des 3 blocs de compétences" téléchargeable sur cette page.

Centres habilités pour le CQP EAE